dimanche 27 septembre 2015

Les contes traditionnels de la mer de Tristan Pichard & Loic Tréhin






Sirènes  et marins ont longtemps cohabité sur toutes les mers du monde. Leur rencontre, comme celle d’autres personnages légendaires, surnaturels ou diaboliques a donné naissance à maintes aventures maritimes. En voici 13 parmi les plus célèbres, rapportées de port en port, des rivages de la Manche aux criques de la Corse. Un choix de contes illustrés et modernisés en partage d’un vrai patrimoine de l’imaginaire.

Parmi ces 13 aventures maritimes rapportées, entre sirènes et marins, j’ai choisi de vous raconter « Comment la mer devint salée ».  Après tout c’est vrai ça ! Depuis la nuit des temps, on se pose toujours la sacro-sainte question (encore plus lorsque l’on boit la tasse en se baignant !) : mais pourquoi la mer est salée ? Serait-ce une des hypothèses ? À vous de le découvrir …





On se retrouve aujourd’hui pour une nouvelle chronique qui se faisait attendre. Je m’en excuse pour  ceux qui me suivent encore. Donc je suis parti en Bretagne cet été, vous savez je pense que cette région est propice aux légendes et mythes qui depuis des siècles sont racontés aux enfants. Ce livre raconte treize légendes qui vous feront retourner à l’enfance, ou le temps ou vos parents vous raconter une histoire pour vous endormir. 

Je suis un mordu de ce genre de livre, car j’aime la fantasy et  tout ce qui touche de près ou de loin aux légendes. Ce petit livre est un livre assez rapide à lire, dans ma période de manque de motivation et d’une grosse panne livresque je l’ai fini en 3 à 4 jours. 

Je ne vais pas emmètre de critique sur ce livre, car il ne fait que nous relater d’histoires plaisantes à lire et qui m’a aidé à mieux dormir le soir. Oui je suis resté un grand enfant. Je vous laisse sur ce court article, on se retrouve bientôt pour une autre chronique livresque.





ISBN: 978-2-36834-045-5  aux éditions Locus Solus




4,75 / 5

vendredi 17 avril 2015

MA FAMILLE NORMALE contre les zombies de Villeminot V. & Autret Y.



Je m'appelle Madoloup, et je suis une fille normale. Alors je n'avais pas prévu de me casser le coude le jour de mon arrivée en vacances. Mais ce n'est pas là que les choses ont vraiment dérapé. Non. C'est plutôt quand les goélands sont devenus fous. Qu'ils se sont mis à attaquer les gens. Qu'ils ont contaminé ma petite sœur. Qu'on a appris qu'il s'agissait d'une épidémie de Virus Zombie. Que mon père a décapité Papy. Et qu'on s'est retrouvés assiégés par dix mille morts-vivants qui voulaient rentrer par les toilettes...



Après une longue période d’inactivité, on se retrouve pour la chronique de ce livre. Ayant lu Réseaux de Vincent Villeminot, que je n’ai pas forcément aimé, mais j’ai voulu retenter la chance à cet auteur. 




Pour le coup, ce livre est rapide à lire avec des illustrations assez loufoques donne envie de le lire pour juste lire un  livre rigolos. Mission réussi à ce niveau-là, car l’histoire est comique. J’ai apprécié ce livre de bout en bout, il est idéale pour les jeune, car rien est effrayant c’est un livre horreur pour junior.  Bien sûr moi ayant un âge avancé (non je suis jeune) mais si vous avez comme moi un âge avancé pour ce livre, il faudra prendre les délires de l’auteur au second degré, car parfois moi-même je ne les ai pas compris.







ISBN: 313-309-221491-2 aux éditions Nathan


2,5 / 5